À Propos / Programme

À propos des Wobblies pour un mouvement syndical révolutionnaire

English Español

Nous somme membres du Syndicat industriel et du Comité de défense général du SITT-IWW qui lutte pour l’établissement d’un mouvement syndical révolutionnaire en Amérique du Nord. Nous avons mis en place et participer dans les comités d’organisations et des actions, formations et projets éducatifs du syndicat, dans l’organisation de double-cartes et grèves, dans des campagnes de défense communautaire ainsi que des actions de masse. Notre objectif est de rendre le syndicat ainsi que les structures affiliés une force significative et révolutionnaire au sein de la classe ouvrière ainsi que des luttes ayant lieu en 2017 et au-delà.

Nos idéologies prennent racine dans l’histoire révolutionnaire du SITT-IWW, incluant les épiques campagnes d’organisation, les grèves et les combats pour la liberté d’expression. Nous nous inspirons des personnalités tel que Lucy Parsons, Frank Little, Ben Fletcher Carlo Tresca et Judi Bari. Nous sommes fiers et fières des campagnes d’organisation engendré par notre syndicat tel que Starbucks, Jimmy John’s, Burgerville, Mobile Rail, Cap Tel, ainsi que dans les écoles et prisons. Nous sommes également fiers et fières de notre fortes participation dans la «Lutte à Seattle», l’effort dans la grève générale de Wisconsin, Occupy, la Grève étudiante au Québec, et des luttes militantes contre le meurtre commis par la police à Twin Cities ainsi qu’ailleurs. Nous apprenons et nous inspirons des mouvements autonomes pour la Libération noire, la souveraineté autochtones, les droits des personnes immigrantes, la lutte contre le patriarcat et l’homophobie ainsi que la défense de l’environnement. Nous reconnaissons que ces mouvements s’intersectionnent et renforce la lutte des classes, et vice versa.

Nous nous opposons à l’approche chauviniste, réformiste et restreinte des individus conservateurs dans le SITT-IWW qui finira par nous exclure de la vie et la lutte ouvrière. Nous cherchons à s’organiser avec l’entièreté de la classe ouvrière contre les aspects d’oppression, et ce, pas seulement sur le lieu de travail. La peur et le sectarisme envers tout ce qui est externe aux abstractions historique ne suffira pas. L’Histoire et la lutte vont continuer à aller de l’avant; nous devons être en mesure d’aller de l’avant en tant que syndicat.

Le SITT-IWW se trouve à un véritable tournant, pouvons nous profiter de l’opportunité ?

 

Le programme que l’on propose pour le SITT-IWW en Amérique du Nord

  1. L’organisation révolutionnaire sur le lieu de travail et à travers l’industrie


    Nous voulons développer notre capacité afin d’être en mesure de supporter une organisation combinant les aspirations révolutionnaires de la classe avec les luttes immédiates produites sur le lieu de travail. Cela inclus les luttes contre le racisme, le sexisme et toute autres oppressions qui définissent les spécifications expérimentés par la classe ouvrière. Notre stratégie générale est de construire à partir de la flexibilité et de l’expérience expérimentale de nos organisateurs et de nos organisatrices, avec l’encouragement de large débat et discussion au sein du Syndicat.

  2. Développement d’une défense communautaire et ouvrière


    La lutte de classes ne s’arrête pas au travail, mais est également présente dans nos communautés. Nous supportons les efforts du CDG inspiré par l’esprit wobblie d’organisation radicale, d’action directe et solidaire dans les luttes contre la brutalité policière, l’organisation fasciste et raciste, mysogoniste et homophobique, des propriétaires et de la gentrification ainsi que la répression par l’État. L’expérience à prouvé que les luttes militantes à l’intérieur et à l’extérieur du travail renforce chacune et chacun et renforce la compréhension, la confiance et l’auto-organisation de la classe ouvrière.

  3. Établissement d’un courant révolutionnaire dans le mouvement ouvrier


    Le SITT-IWW à des dizaines sinon des centaines de militant-e-s dans des grands syndicats; nous avons fait de significatives contributions aux grèves et aux luttes à Poste Canada, AT&T, Northwest Airlines, Porter Airlines, l’Université de Minnesota et UPS. Le SITT-IWW doit établir un mouvement inter-syndicale de révolutionnaires «dual-carders» qui peuvent intervenir de manière stratégique dans le large mouvement ouvrier en tant que syndicalistes solidaires révolutionnaires pour totaler les leçons et les expériences.

  4. Supporter l’auto-organisation des Travailleurs et travailleuses Incarcéré-e-s (ou ex-incarcéré-e-s)

    Le complexe industriel de prison forme une partie critique du capitalisme suprémaciste blanc en Amérique du Nord. L’emergence du Comité d’organisation des travailleuses et des travailleurs incarcéré-e-s (COTTI-IWOC) ainsi que le large mouvement des prisonniers et des prisonnières à placer le SITT-IWW à une intersection critique du «nouveau Jim Crow» et devra être supporté de manière vigoureuse par le syndicat. Les prisons, tout comme l’esclavage qui les précèdent, doivent être abolis.

  5. Investissement considérable dans l’infrastructure et l’information en espagnole et en français


    L’espagnol est la seconde langue de la classe ouvrière aux États-Unis et le français est la langue primaire d’une majorité des travailleurs et des travailleuses au Québec. Notre syndicat doit être en mesure d’apprendre, de communiquer et d’organiser avec eux et elles. Nos ressources doivent être amener à aller de l’avant de manière agressive afin de devenir un syndicat réellement multilingues. Ceci nous permettra aussi de bâtir une capacité d’organisation dans les communautés de la classe ouvrière faisant usage de diverses langues.

  6. Renforcer nos liens avec les autres Syndicat révolutionnaire et anarcho-syndicaliste dans le monde


    Le capitalisme est un système international, et les travailleurs et les travailleuses font partie d’une classe internationale. Nous devons apprendre et développer une solidarité significative avec les syndicats ouvriers révolutionnaires au delà des frontières patronales. L’initiative de la CNT en Espagne et des autres syndicats révolutionnaires et anarcho-syndicalistes doit être engagé afin d’entrevoir les possibilités et de partager nos propres leçons.

  7. Réorganiser la structure du SITT-IWW afin de créer un syndicat plus démocratique et dynamique


    En réformant notre structure et en remplaçant un appareil lourd constitué de peu de délégué-e-s prenant de majeures décisions, responsable et rappelable par des majeurs corps régionaux, notre syndicat doit devenir plus accessible et responsif à ses membres adhérent-e-s et à ces projets dynamiques d’organisation, – afin d’être en mesure de grandir. Le SITT-IWW doit être mené par des organisateurs et des organisatrices solidaires, et non pas être limité par des bureaucrates.

  8. Encourager une culture d’expérimentation, d’apprentissage et de croissance au sein du syndicat



    Nous croyons que le syndicat à besoin d’être ouvert à des nouvelles idées ainsi qu’à des nouvelles formes d’organisation afin d’être en mesure de croitre. Pour ce faire, nous avons besoin d’être ouvert à de nouvelles formes d’organisation, à de nouvelles tactiques et stratégies afin de faire du SITT-IWW une organisation combattante de la classe ouvrière. Nous encourageons les expérimentations lors de la construction de section industriels et des comités, mais nous nous opposons au dogmatisme insistant sur les formes, les tactiques ou les stratégies d’organisation spécifiques en tant que seule manière valide de bâtir le syndicat.

  9. Cesser d’accepter ou tolérer les comportements racistes, sexistes, oppressifs dans le SITT-IWW


    Nous ne craignons pas d’aborder le sujet : il n’y a pas de place pour le racisme, le sexisme ou les comportements oppressifs au sein du SITT-IWW. Nous croyons en la justice restaurative et la prise de responsabilité, mais ces concepts requiert un engagement sérieux dans l’ensemble de l’organisation, pas juste des simples paroles. Ceci demande une combinaison de changements structurels et culturels au sin de l’organisation. L’échec dans le confrontement à de tel comportement oppressif est inacceptable.

  10. Développer un programme révolutionnaire pour le SITT-IWW

Le SITT-IWW a besoin de développer un programme compréhensif et révolutionnaire, basé sur la demande de ses membres, qui devra être périodiquement revu et amélioré. Ceci ne devrait pas être basé uniquement sur les idées d’un quelconque groupe en particulier (incluant celui-ci). Le processus de création d’un programme révolutionnaire doit être une opportunité majeure pour l’éducation, la discussion et le débat au sein des membres de l’organisation – ceci est notre contribution initiale vers cette procédure.

Signatures

Finn Connolly – Washington, DC
Brianna – Kansas City
Travis Elise – Twin Cities
Jo – Raleigh/Durham
Kris – Tampa Bay
Juicy Parsons – Twin Cities
Joe Hillbilly – Kansas City
Bethany – Washington, DC
Emmett – Twin Cities
Brandon – Atlanta
Danielle – Baltimore
Kieran – Twin Cities
Derek – Tampa Bay
Charlotte – Toronto
shugE – Twin Cities
Ben – Baltimore
Jesse – Toronto
Erik – Twin Cities
Brad – Kjipuktuk (Halifax)
Jess – NYC
Nick – Twin Cities
Courtney – Chicago
Cole – Oakland
Cal – Twin Cities
Jason – Ottawa-Outaouais
Amanie – Montreal
Anja – Twin Cities
Thomas – Toronto